Derniers commentaires
Aucun commentaire

Réduire nos déchets ménagers et privilégier leur réutilisation, un enjeu majeur pour la planète

Réduire nos déchets ménagers et privilégier leur réutilisation, un enjeu majeur pour la planète

Aujourd’hui pour préserver la planète, la gestion des déchets est devenue un véritable enjeu. Pour rappel, les déchets ménagers, sont l’ensemble des déchets générés par les ménages et collectés par le service public. Ils sont calculés en excluant les déchets « assimilés », c’est-à-dire les déchets des entreprises collectés par le service public, ainsi que les déblais et gravats collectés en déchetterie.

 

Même si on constate une baisse de la quantité d’ordures ménagères par habitant depuis le début des années 2000, la moyenne était de 277kh/hab en 2013. Il reste donc encore de nombreux efforts à faire pour la planète.

 

Bilan sur les déchets ménagers en France

diagrame en baton de la composition des ordures menageres

Dans ce graphique de l’ADEME, on peut voir que les ordures ménagères sont majoritairement composées de déchets putrescibles, c’est à dire des déchets en majorité organique qui se décomposent rapidement. Suivi par ce qu’on pourrait assimiler à des emballages. Et c’est là que le bât blesse. Néanmoins, des efforts sont en train d’être fait par l’État pour éviter les emballages superflus et la surconsommation.

Par exemple :

  • L’interdiction des sacs plastiques à usage unique aux caisses des magasins.
  • La réduction de 30% des consommations de papier de l’État et des collectivités territoriales.
  • La lutte contre le gaspillage alimentaire dans les services de restauration dont l’État et les collectivités ont la charge.

A partir de 2017, 50% des matériaux utilisés pour la construction des routes seront issus du réemploi, de la réutilisation ou du recyclage. 60% à partir de 2020. Plus globalement, le programme national de prévention des déchets 2014-2020 prévoit une réduction de 30% des quantités de déchets d’activités économiques mis en décharge en 2020 par rapport à 2010, et de 50% en 2025.

 

Pour l’avenir, le programme national de prévention des déchets 2014-2020 propose de multiples actions de réduction de la production des déchets. Celles-ci concernent aussi bien la production de biens, en développant l’éco-conception, que le recul de la fin de vie avec le réemploi ou la réutilisation. Des actions pour une consommation plus durable, la réduction des emballages, la réduction du gaspillage alimentaire ou encore le développement de la tarification incitative.

 

Deux lois viennent renforcer le programme : la loi sur le gaspillage alimentaire du 11 février 2016 et la loi sur la consommation du 17 mars 2014, favorable à l’allongement de la durée de vie des produits .

 

Que faire des biens arrivés en fin de vie et des déchets ?

Vos biens arrivés en fin de vie et vos déchets peuvent être convertis de trois façons différentes (selon l’ADEME) :

  • Réemploi : « Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus. »
  • Réutilisation : « Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont utilisés de nouveau. »
  • Recyclage : « Toute opération de valorisation par laquelle les déchets, y compris les déchets organiques, sont retraités en substances, matières ou produits aux fins de leur fonction initiale ou à d’autres fins. Les opérations de valorisation énergétique des déchets, celles relatives à la conversion des déchets en combustible et les opérations de remblaiement ne peuvent pas être qualifiées d’opération de recyclage. »

 

Diagramme circulaire de la composition des biens en fin de vie

Tous les biens arrivés en fin de vie peuvent resservir dans d’autres secteurs et dans d’autres types de produits au lieu d’être jetés et gaspillés. On voit dans ce graphique de l’ADEME qu’ils peuvent servir à faire des textiles, des équipements électriques et électroniques, du mobilier ou encore des équipements de loisirs.

 

Le recyclage permet de réduire la quantité de déchets enfouis ou incinérés et donc de réduire les impacts environnementaux précédents. L’ADEME réalise tous les deux ans un bilan national du recyclage. En 2014, le recyclage des métaux ferreux, du cuivre, de l’aluminium, des papiers, du carton, du verre, du bois et du plastique, a permis :

  • D'éviter le rejet de 20 millions de tonnes d’équivalent CO2
  • D'économiser 165 TWh de consommation d’énergie cumulée
  • D'économiser 250 millions de m³ d’eau
  • De réduire l’eutrophisation des eaux douces et des eaux marines, ainsi de l’acidification de l’air.

 

Nos conseils pour réduire vos déchets

Quelques petits gestes simples pour réduire vos déchets ménagers au quotidien :

  • Gardez toujours sur vous un sac réutilisable afin d’éviter les sacs plastiques, et même papiers, des magasins. Point positif, les Totes Bags sont très tendances en ce moment.
  • Privilégiez les magasins vendant des produits en vrac. Et si votre supermarché habituel ne propose pas ce service, essayez au maximum de prendre des produits avec moins d’emballages ou proposant des recharges (lessive, gel douche…)
  • Faites le tri à la maison, ça ne prend pas beaucoup plus de temps.
  • Réduisez votre consommation de produits ménagers. aquama® remplace jusqu’à 90% de vos produits d’entretien habituels. Utiliser un seul produit pour votre ménage vous permettra de réduire vos emballages. Sans compter la place gagnée dans vos placards. De plus, la solution aquama®, réalisée uniquement à base d’eau, de sel et d’électricité, est 100% biodégradable.

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.

Menu

Menu

Achat litres